décembre 08, 2020

 INTRODUCTION AU SCRAMBLER

Si vous êtes un fan de motos personnalisées, vous vous demandez peut-être si une moto scrambler est faite pour vous. Avec leur aspect vintage et robuste, les motos scramblers sont devenues très populaires pour une utilisation sur route et hors route grâce à leur conception légère et leur fabrication robuste.

Alors, qu'est-ce qui définit une moto scrambler par rapport aux modèles traditionnels du marché ? Quelles sont les origines de cette moto ? Quels sont les principaux fabricants à prendre en compte si vous souhaitez acheter une moto scrambler

Nous allons répondre à cela dans cet article. 


DEFINITION DU SCRAMBLER


Aujourd'hui, le terme "scrambler" fait référence à un look distinct, avecun style vintage dépouillé qui combine la fonctionnalité des anciens modèles avec la polyvalence de la fabrication moderne. 

Lescrambler est un type de moto qui n'est pas facile à placer dans une boîte. Il n'est donc pas facile non plus de lui donner une explication claire pour un novice. Mais une chose est sûre : c'est une moto conçue pour une utilisation mixte route et hors route.

En tant que tels, ces modèles sont un excellent choix en termes derapport qualité-prix et deflexibilité.

Lesscramblers sont souvent réalisés sur base de motos plus classiques, dépouillées de tout composant superflu, puis dotées de divers équipements et mises à niveau pour les rendre plus performantes en tout-terrain. Ils sont de conception relativement simple, avec de longues suspensions et une garde au sol importante. 

Comme dit précédemment, les scramblers ont une apparence distincte qui est en grande partie due à leur nature et à l'usage auquel ils sont destinés. 


Les motos scramblers sont incroyablement polyvalentes car vous pouvez les utiliser aussi bien sur route qu'hors route. Pour clarifier les choses, le terme "tout-terrain" désigne toute route qui n'est pas pavée ou qui n'est pas conventionnelle.

 

HISTOIRE

Le terme "scrambler" est couramment utilisé aux États-Unis depuis les années 50 et 60 pour décrire une moto de routeayant un potentiel et ou une ambition tout-terrain. Cependant, le mot a en fait des racines bien plus anciennes dans les années 20, lorsque les pilotes britanniques couraient sur des terrains variés. La compétition de trail était à l'origine assez rigide dans son champ d'application et n'offrait que peu d'excitation aux participants. Cela a conduit un groupe de coureurs mécontents, qui s'étaient lassés de l'ancien régime, à rompre et à se concentrer sur une version plus aventureuse de ce sport, qui a fini par être connu sous le nom de "scrambling". 



Les pistes de terre battue sur lesquelles ils courent sont beaucoup plus difficiles que leurs prédécesseurs et offrent aux motards plus de possibilités pour des courses très compétitives et passionnantes.

Selon un mythe urbain, un commentateur britannique de l'époque a décrit l'une de ces courses comme "une sacrée bousculade" et l'expression est restée (Scrambler voulant dire “bousculer” en anglais). 

Avec la popularité croissante duscrambling, des règlements supplémentaires ont été mis en place, et les motards ont eu l'occasion de participer à des championnats officiels pour tester leurs prouesses à moto.

Lorsque les fabricants de motos ont commencé à concevoir des motos de route pour le tout-terrain, la transformation des motos de route en scrambler a commencé à disparaître. 

La mythique Triumph TR6 de Steeve McQueen

 

Certaines des motos emblématiques qui ont été utilisées dans ce sport à son apogée dans les années 1950 et 1960 portent des noms qui n'existent plus, comme Ariel, BSA, Cotton, DOT, Greeves, Matchless, Tribsa et Velocette.

En ce qui concerne les motos elles-mêmes, la conception du scrambler était autrefois très similaire à celle d'un café racer, où les motards à l'aube du 20e siècle modifiaient et personnalisaient les motos standard pour améliorer les performances. Les scramblers devaient passer sans effort de la route à tous les degrés de terrain et revenir à la route. 

Triumph Scrambler, première du nom.

 

Alors que la première vague de motos scramblers s'est éteinte dans les années 1970, le segment a connu une forte résurgence au milieu des années 2000.

Peu de temps après avoir relancé sa gamme de Bonneville, Triumph a suivi cette renaissance avec la sortie d'une version scrambler de la Bonnie, équipée de pneus plus volumineux, d’une fourche à plus longue course, de jantes à rayons, et d'un design général qui comprenait plusieurs clins d'œil aux scramblers Triumph précédents, dont la célèbre TR6 customisée de Steve McQueen (photo précédente).

Le succès retentissant de cette nouvelle Bonneville a incité d'autres grands constructeurs à lui emboîter le pas.

Photo de la BMW R NINE T Scrambler de 2021. Source: BMW Motorrad

 

Au cours de la décennie suivante, de plus en plus de fabricants de motos ont commencé à introduire leurs propres modèles de scramblers respectifs, parfois en tant que versions scramblers d'offres existantes et parfois en tant que produits spécialement conçus. Des marques comme Yamaha et BMW ont introduit des motos scramblers dans leurs gammes, des sociétés comme Moto Guzzi et CCM ont dévoilé des versions scrambler de modèles déjà dans leur gamme, et Ducati a introduit toute une gamme de produits sous le nom de "Scrambler Ducati", qui en moins d'un an, représentait déjà plus d'un quart de toutes les ventes de Ducati.

 

Photo d'une Masai 50cc et d'une Triumph Scrambler 1200cc. 

 

Aujourd’hui, l’offre de scramblers proposée par les manufacturiers est large, allant du 50cc aux 1200cc. Il y a en a pour tous les goûts. Les constructeurs chinois surfent aussi sur la tendance. Ils sont très présent sur les petites cylindrées. 

La customisation de la moto est aussi responsable de l’essor des scramblers. Le développement des préparateurs, des pièces disponibles et les réseaux sociaux permettent aujourd’hui à n’importe qui de trouver de l’inspiration, des conseils, des tutos et des pièces pour réaliser son scrambler




LISTE DES CARACTÉRISTIQUES D’UN SCRAMBLER


Dans l’optique d’une utilisation tout-terrain et polyvalente, plusieurs particularités sont présentes sur les scramblers.

  • Tuyaux d'échappement plus hauts pour le franchissement du sol et des obstacles.

Voici la Royal Enfield Interceptor MCH Scrambler possédant un échappement ZARD haut permettant de gagner 12 kgs. 

 

  • Suspension améliorée et surélevée pour faire face aux conditions hors route.

Voici une photo comparative entre une Triumph Scrambler et Bonneville. On remarque que la longueur de la fourche et des amortisseurs est plus importante sur la version scrambler. 

 

  • Une selle spécifique

 Voici une jolie selle marron réalisée pour le street scrambler de Shanghai Custom. 

 

  • Les feux, le réservoir et autres accessoires optimisés pour économiser du poids et donner un aspect dépouillé.

La Royal Enfield préparée par Revival Cycles dispose d'un garde-boue en aluminium raccourci à l'arrière surmonté d'un petit feu arrière, d'un petit phare et d'un garde-boue avant en aluminium. 

 

  • Pneus tout-terrain ou mixte pour une meilleure adhérence en dehors de la route.

Voici une Ducati Scrambler préparé un préparateur chinois avec des pneus à crampons Shinko E 804. 

 

  • Des jantes à rayons pour la solidité et la polyvalence. 

Voici une photo comparative entre une Moto Guzzi V7 III et la V7 est version ROUGH. La ROUGH se veut typé Scrambler et bénéficie de jantes à rayons. 

 

  • Moteurs refroidis à l'air plutôt qu'à l'eau pour un look épuré et un gain de poids.

 

La préparation de Autofabrica (modèle Type 4) est un exemple de d'un look épuré. 

En fait, la plupart des scramblers pourraient être décrits comme ayant une apparence "dépouillée" qui n'est pas seulement pour des raisons esthétiques - ils sont en fait dépouillés, par rapport aux modèles de route uniquement, ce qui leur donne un aspect et une sensation rétro qui s'avère extrêmement attrayant pour les acheteurs de motos en ce moment.

Les scramblers sont conçues pour offrir à leurs conducteurs le meilleur des deux mondes, sur route et hors route. Il serait toutefois vrai de dire que l'attrait d'un modèle de brouilleur va au-delà de sa capacité à s'adapter à différents types de terrain, tout en étant pleinement fonctionnel et efficace sur les routes conventionnelles.

 

 Conclusion:

Nous avons vu qu'un scrambler est une version améliorée d'une moto standard pour rouler hors de la route. Nous savons que le scrambler vient de la compétition et est aujourd'hui une moto très commune dans nos rues. Afin nos avons définie les caractéristiques d'un scrambler. Maintenant il est de temps de se pencher sur les base pour réaliser un scrambler afin de réaliser son propre scrambler


 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

SUIVEZ L’ACTUALITÉ DE REMMOTORCYCLE!